Autres réalisations architecturales

En plus du canal, il fallait construire de nombreux bâtiments importants à des endroits stratégiques pour assurer le bon déroulement des travaux. Les bâtiments de l’Intendance et des Royal Engineers furent construits tout à côté du chantier des écluses de Bytown et servirent de bureau de chantier et de lieux d’entreposage pour les vivres, le matériel et autres fournitures nécessaires aux travaux de construction. Le bâtiment de l’Intendance était aussi l’endroit où les contrats de construction et les chèques de paie étaient préparés, ce qui en faisait le centre d’affaires du chantier. Des casernes et un hôpital furent érigés sur le site de l’actuelle colline du Parlement pour loger les militaires et prodiguer des soins médicaux aux malades et aux blessés. En sa qualité de maître d‘œuvre du canal, le lieutenant-colonel By fit construire sa propre demeure sur le côté est du canal, où se trouve aujourd’hui le parc Major’s Hill.

Points d'intérêt

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: Locks On The Rideau Canal at Bytown, Canada West. Alice Mary Fulford (artiste), collection d’oeuvres canadiennes de W.H. Coverdale, collection du Manoir Richelieu, Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1970-188-2159, C-040260.; “Bâtiment de l’Intendance” [Animation]. Dr. Stephen Fai. Carleton Immersive Media Studio. 2012.]

Durée: 23 secondes
Télécharger "Bâtiment de l’Intendance" (.mp4 13 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Bâtiment de l’Intendance

Les contrats pour la construction de l’Intendance furent octroyés en février 1827, et le travail finit par être confié à Thomas McKay. À peine six mois plus tard, tout était terminé, et McKay reçut des éloges pour son efficacité et la qualité de son travail. Le bâtiment fut construit avec de la pierre excavée sur le site même de la vallée d’accès, et les pièces de bois qui servent à renforcer les murs et le toit furent également prises sur place. Le bâtiment de l’Intendance a servi à toutes sortes de choses au fil des ans. Son rez-de-chaussée fut utilisé comme entrepôt d’aliments en vrac (dont du porc salé et du rhum) et dépôt d’outils et de combustible à différentes étapes des travaux. Ce bâtiment abrite aujourd’hui le Musée Bytown d’Ottawa et il est considéré comme le plus ancien bâtiment de pierre de la ville.

X

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: “Résidence du lieutenant-colonel John By” [Animation]. Dr. Stephen Fai. Carleton Immersive Media Studio. 2012.; Lower Bytown (Ottawa). Fonds Philip John Bainbrigge, Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1983-47-72, C-002163.]

Durée: 19 secondes
Télécharger "Résidence du lieutenant-colonel John By" (.mp4 10 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Résidence du lieutenant-colonel John By

Le 10 juin 1827, le lieutenant-colonel John By quitta sa première résidence à Hull pour s’installer dans sa nouvelle demeure à Colonel’s Hill, là où se trouve aujourd’hui le parc Major’s Hill. On ne connaît pas très bien les détails de la propriété, et les dessins historiques dont on dispose ne concordent pas toujours en ce qui a trait aux dimensions du bâtiment. Il semble toutefois qu’il s’agissait d’une maison en moellons à un étage et demi avec deux grandes cheminées et une grande véranda à trois côtés. La proéminence de l’endroit fut remarquée par Joseph Bouchetter (arpenteur général du Bas-Canada), qui rendit visite au lieutenant-colonel By en 1828. Sa description personnelle de la vue que l’on avait depuis la véranda du lieutenant-colonel John By témoigne de la beauté de la vallée d’accès et de l’apparence de la rivière des Outaouais.

X

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: “Barrack Hill” [Animation]. Dr. Stephen Fai. Carleton Immersive Media Studio. 2012.; LCL Sedley, “Bytown C.W. Plans, elevation and sections of the Barracks”, [1852], Bibliothèque et Archives Canada, NMC-0023053.]

Durée: 36 secondes
Télécharger "Barrack Hill" (.mp4 17 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Barrack Hill

À l‘époque de la construction du canal et encore quelque temps après, le site de Barrack Hill, où se trouve maintenant le Parlement du Canada, était très utilisé par le personnel militaire. Après avoir examiné plusieurs projets préliminaires, By décida d’y construire trois casernes de 33 mètres (108 pieds) sur 21 mètres (70 pieds). Les trois bâtiments de moellons et de bois furent construits de façon presque identique et comportaient seize chambres et une mansarde ou grenier. À l‘été 1827, deux compagnies des Royal Sappers and Miners (162 hommes en tout) arrivèrent à Bytown et s’installèrent rapidement dans les casernes, qui n’avaient toujours pas été peintes et qui n‘étaient que sommairement meublées du fait que leur vocation était encore incertaine. Le 5 janvier 1832, l’une des casernes centrales alors utilisée comme salle à manger et quartier des officiers fut détruite par un incendie. Elle ne fut jamais reconstruite.

X

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: “Bâtiment des Royal Engineers” [Animation]. Dr. Stephen Fai. Carleton Immersive Media Studio. 2012.; Artiste inconnu, The Government Building on the East side of the Rideau Canal, 1844, Ordnance Department, The National Archives of the UK, MPHH1-697 (35).]

Durée: 37 secondes
Télécharger "Bâtiment des Royal Engineers" (.mp4 12 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Bâtiment des Royal Engineers

Le bâtiment des Royal Engineers a été le bureau de chantier du canal Rideau de 1828 jusqu’au rappel de By en 1832; il fut construit sous la direction de Robert Drummond. Installé presque en face de l’Intendance, de plain-pied avec la deuxième écluse, ce bâtiment servait principalement de dépôt de matériel et de bureau des ingénieurs. En 1828, le rez-de-chaussée servait d’atelier pour les charpentiers et les tailleurs de pierre qui travaillaient sur les portes d‘écluse. Les étages supérieurs du bâtiment ont servi de bureau au lieutenant-colonel John By jusqu’en 1832. Le bâtiment des Royal Engineers a été démoli en 1911, mais ses ruines subsistent encore sur la rive est de la vallée d’accès.

X

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: Lower Bytown from Barrack Hill [1845]. Fonds Thomas Burrowes. Archives publiques de l’Ontario, C 1-0-0-0-11.; Canal and Bridges. William James Topley, Topley Series E [document iconographique], William James Topley/Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1936-270 NPC, PA-009306.]

Durée: 20 secondes
Télécharger "Pont des Sapeurs" (.mp4 9 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Pont des Sapeurs

Comme les huit écluses ont un dénivelé de 24 mètres (79 pieds), il fallut construire un pont pour faciliter la circulation passage entre les secteurs est (basse ville) et ouest (haute ville) de Bytown. Le pont des Sapeurs, comme on l’appelait à l‘époque, était un ouvrage militaire robuste aménagé immédiatement au sud de la huitième écluse. Quand vint le temps de démolir le pont en 1912 pour faire place à une grande artère, les ouvriers eurent toute une surprise. « La pierre était si dure et si bien ancrée et le vieux ciment était si tenace, lit-on dans le Ottawa Free Press du 23 juillet 1912, que même la dynamite n’arrivait pas à fracasser le tout. »

X
L’achèvement des travaux» Les huit écluses«