Fondateurs

Même si l’on attribue généralement la fondation d’Ottawa au lieutenant-colonel John By, un autre commandeur de l’armée britannique joua un rôle tout aussi significatif dans la planification non seulement d’un petit établissement, mais d’une future capitale. À sa première visite en 1826, lord Dalhousie, gouverneur de l’Amérique du Nord britannique, explora le site projeté du canal. Il ne lui en fallut pas plus pour se forger une vision bien plus large du projet. Voyant dans la vallée d’accès un lieu idéal pour une base militaire, mais aussi pour le siège du gouvernement, Dalhousie acheta rapidement une grande partie des terres environnantes et laissa des plans détaillés au lieutenant-colonel John By concernant leur aménagement. Une fois la vallée d’accès choisie, By eut pour tâche de planifier la conception des écluses et d‘élaborer le plan de la nouvelle communauté dont il aurait besoin pour soutenir la réalisation des travaux.

Points d'intérêt

Plan de Bytown montrant Barracks Hill, les huit premières écluses et la basse villeEnlarge

[Source: ‘Artiste inconnu,“Bytown – 1848”, The National Archives of the UK, MPHH1-690 (20).]

Propriétaires fonciers

Avant que le chantier du canal devienne propriété publique, lord Dalhousie avait acheté une grande parcelle de terrain – terrains A et B dans une zone connue sous le nom de concession C dans le canton de Nepean (que l’on peut voir sur la carte ci-dessus) – de Hugh Fraser pour la modique somme de 750 livres. Les titres furent officiellement transférés au lieutenant-colonel John By dans une lettre du 26 septembre 1826. D’abord achetées pour un usage militaire et pour la construction du canal, ces terres finirent par être occupées par les habitants de la basse ville.

X
Photographie de George Ramsay, 9e compte de Dalhousie, gouverneur en chef du Canada de 1819 à 1828Enlarge

[Source: George, 9th Earl of Dalhousie (1770-1838), Governor-in-Chief of Canada 1819-1828. John Watson Gordon fonds, Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1970-191-1, C-005958.]

Plan d’aménagement de Bytown

Dans une lettre du 26 septembre 1826 – date souvent considérée comme celle de la fondation officielle de Bytown – lord Dalhousie, alors gouverneur en chef du Canada, présentait son plan d’aménagement de ce qui allait devenir Bytown, et plus tard, la ville d’Ottawa. Dans cette célèbre lettre au lieutenant-colonel John By, Dalhousie donnait des ordres concernant l’aménagement des terres publiques qu’il venait d’acheter. Il y précisait les dimensions idéales des terrains et le prix du loyer, ainsi que l’obligation d’y construire une maison dans un délai d’un an. Dans sa réponse du 25 novembre 1830, By expliquait que bon nombre des demandes de Dalhousie avaient déjà été exécutées et que la petite ville prenait rapidement forme.

X

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: Donald Kennedy, “Plan of Bytown with its limits shewing the exact situation of every street & lot”, 1842, Bibliothèque et Archives Canada, S/440/Ottawa/1842, NMC 19056.; Wellington Street near Bank Street, Ottawa. Fonds C. Sedley, Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1992-675-2, C-001548.]

Durée: 25 secondes
Télécharger "Les rues de Bytown" (.mp4 14 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Les rues de Bytown

Une quinzaine d’années après l’inauguration du petit village, Bytown était déjà en train de devenir une ville d’une certaine taille. Comme le soulignait un habitant de Bytown en 1843, « les rues sont larges et les maisons construites en partie de pierre, de brique ou de bois, avec beaucoup de goût et d‘élégance ». À cette époque, Bytown comptait 3 000 habitants.

X
Croissance démographique» Premiers établissements«