Introduction

En 1826, quand le lieutenant-colonel By choisit la vallée d’accès plutôt que Kingston comme site du quartier général militaire du canal Rideau, il ne se doutait pas que sa décision aurait un impact décisif sur l’avenir social et politique du Canada. Il avait toutefois saisi la complexité de la tâche urgente qu’on lui avait confiée. Contrairement à Kingston, qui était déjà assez bien établie, le territoire surplombant la vallée d’accès n‘était guère plus qu’une zone peuplée de castors et parsemée de quelques fermettes et d’exploitations forestières au nord. Bien qu‘à l‘écart des zones plus peuplées du Canada, l’emplacement était pour By un endroit idéal où asseoir une base militaire, car il se situait à mi-chemin entre Kingston et Montréal et constituait un lieu de transit important pour le commerce et le transport des marchandises. Autour du canal, les projets de By pour la nouvelle base militaire et la communauté environnante commencèrent à se concrétiser. La future capitale du Canada ne sera au début qu’un petit poste militaire avant de devenir une ville frontalière tumultueuse et un centre commercial; sa riche histoire a vraiment commencé avec la construction du canal.

Premiers établissements»