L’avènement d’une capitale

Bytown fut officiellement constituée en ville le 1er janvier 1850. Elle fut renommée Ottawa (un dérivé d’Odawa, qui signifie « marchand » pour plusieurs tribus des Premières nations) lorsqu’elle obtint le statut de ville en 1855. La croissance de la population s’accompagna d’une diversification de l’emploi et fit naître toutes sortes d’institutions publiques et religieuses. C’est ainsi qu’une certaine stabilité sociale finit enfin par s’installer à Ottawa après des dizaines d’années de conflits ethniques, religieux et politiques. De par sa florissante industrie du bois d‘œuvre, sa magnifique situation en surplomb de la rivière des Outaouais et son emplacement géographique, Ottawa pouvait de nouveau aspirer à accueillir le siège du gouvernement national, qui demeurait encore indéterminé. Le gouverneur général sir Edmund Head écrivit à la reine Victoria pour lui vanter les mérites d’Ottawa, et la reine lui fit envoyer en son nom une lettre proclamant Ottawa capitale nationale au dernier jour de 1857. Ottawa fut choisie comme capitale du Canada en partie pour son emplacement : elle était située à l’intérieur de la province et suffisamment éloignée de la menace américaine, tout en étant reliée aux grandes voies navigables, grâce notamment au canal Rideau. De plus, Ottawa était située au carrefour des cultures très différentes du Haut et du Bas-Canada, et sa population présentait déjà une diversité ethnique et religieuse bien établie.

Points d'intérêt

Dessin d’une vue aérienne de la ville d’OttawaEnlarge

[Source: Chas. Shober & Co., “Bird’s eye view of the city of Ottawa, Province, Ontario, Canada”, 1876, Bibliothèque et Archives Canada, 440 Ottawa 1876 H2.]

Vue aérienne d’Ottawa

Érigée sur un marais à cèdres, la basse ville n‘était pas un très bon endroit pour vivre dans les débuts de Bytown. Après que l’endroit fut asséché pour la construction du canal, les travailleurs qui n’avaient nulle part d’autre où aller venaient s’installer dans les logements que le gouvernement y construisit. À mesure que la population grandira, la basse ville s‘étalera vers l’est et finira par devenir le centre commercial très animé de Bytown. Cette image illustre non seulement l’expansion de la basse ville vers l’est au fil des ans, mais aussi le fait qu’elle soit devenue un centre résidentiel et commercial toujours plus prospère.

X
Dessin de la basse ville vue de Barracks HillEnlarge

[Source: Ottawa, the Proposed New Seat of the Canadian Government (bottom). Henderson, active 1857, Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition MIKAN 2841086, C-014343.]

Ottawa devient capitale nationale

Pendant de nombreuses années, le siège du gouvernement du Canada se déplacera sans cesse d’une ville à l’autre, s’installant temporairement dans des villes comme Montréal, Kingston et York (Toronto). En 1857, la reine Victoria fera d’Ottawa la capitale du Canada et installera définitivement le gouvernement sur l’actuelle colline du Parlement.

X
Photographie d’une arche de bois, Union Square, OttawaEnlarge

[Source: Lumber Arch – Union Square, Ottawa, 1860. Photographe inconnu, Photographs of miscellaneous events and activities throughout Canada collection, Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1964-144 NPC, C-000012.]

Arche de bienvenue pour la visite royale

Matériau abondant, le bois fut un choix tout naturel pour cette arche de bienvenue érigée en l’honneur de la visite du prince de Galles à Ottawa en 1860. Le canal Rideau avait alors 30 ans, la ville d’Ottawa avait été déclarée capitale du Canada et la construction des édifices du Parlement était déjà bien avancée.

X
Photographie du chantier des édifices du ParlementEnlarge

[Source: Centre Block, Parliament Buildings under construction. Samuel McLaughlin, Photographs of miscellaneous events and activities throughout Canada collection, Samuel McLaughlin / Bibliothèque et Archives Canada, numéro d’acquisition 1964-144 NPC, C-003039.]

L’édifice du Centre du Parlement (en construction)

L‘édifice du Centre du Parlement du Canada fut construit entre 1859 et 1876. L‘édifice original fut ravagé par les flammes en 1916, et sa reconstruction sera terminée en 1928.

X
Conflits et luttes«