Module d’apprentissage #3

SOURCES PRIMAIRES SUR LE CANAL RIDEAU

Objectif d’apprentissage

Vous apprendrez:

  1. quelles sont les bonnes sources primaires;
  2. comment définir une source primaire;
  3. comment l’utilisation détermine une source primaire;
  4. comment distinguer une source primaire d’une source secondaire;
  5. quelle est l’importance des sources primaires et de bien les utiliser;
  6. toutes sortes de détails sur la construction et les débuts du canal Rideau et de ses environs.

Introduction

Les sources primaires ne sont pas que des récits ou des artefacts créés par un témoin ou un participant à des événements du passé; il peut aussi s’agir d’artefacts, de documents, d’enregistrements ou d’autres sources d’information créés durant la période que vous étudiez. Les sources secondaires sont souvent des documents qui se basent sur une source primaire ou qui la citent ou la commentent. Mais comment savoir si un document est une source primaire ou secondaire puisque ces deux types de sources sont parfois difficiles à distinguer? Il faut se poser des questions sur l’objet ou le matériel que vous utilisez:

  • Est-ce que l’objet ou le document fournit des preuves d’un événement ou d’une activité du passé?
  • S’agit-il d’une source directe, autrement dit d’un témoignage original émanant de la source d’origine, ou d’un document original créé au moment de l’événement ou peu de temps après?

Il est parfois compliqué de déterminer si un objet, un document, un dossier ou une publication est une source primaire ou secondaire, puisque la réponse dépend parfois de l’usage que l’on en fera dans le cadre de la recherche.

Module d’apprentissage

Photographie d'un document textuel: Van Cortlandt, G. Records of the rise and progress of the city of Ottawa from the foundation of the Rideau canal to the present time.

Le document:

  • Van Cortlandt, Gertrude. (1858). « Records of the rise and progress of the city of Ottawa from the foundation of the Rideau canal to the present time. » The Ottawa Citizen. Source : http://www.canadiana.org/ECO/ItemRecord/63231?id=413df51ba1bef7b9
    • Il s’agit d’un livre publié. Si vous le lisez en tant qu’ouvrage littéraire, comme ce pour quoi il a été écrit à l’origine, ce sera une source secondaire. Toutefois, on peut aussi le considérer comme un témoignage de Gertrude Van Cortlandt. Elle y décrit en effet la construction du canal Rideau et ses effets sur les infrastructures, la société et l’évolution d’Ottawa/Bytown. Ce serait une source primaire utile pour toute personne qui fait des recherches sur les aspects sociaux des débuts des Bytown, sur les effets de la construction et l’influence du canal Rideau, sur le vécu des premiers Canadiens, sur le rôle des femmes au début de la colonisation du Canada ou sur bien d’autres sujets. Ce sont cette utilisation du matériel et son interprétation qui en feraient une source primaire.
    • Des ressources comme ce livre de Van Cortlandt renseignent le chercheur sur la façon de penser des gens à cette époque et sur les événements du passé.

  • Il est toujours bon de comparer une source primaire à d’autres sources primaires de la même période. Comme tout témoin, l’auteur de la source n’est peut-être pas impartial ou pourrait exprimer son propre point de vue. Une deuxième perspective est toujours une bonne pratique en recherche, car elle permet au chercheur de mieux comprendre le passé. S’agit-il d’une source primaire?

Photographie d'un document textuel: MacTaggart, John. (1829). Three years in Canada: an account of the actual state of the country in 1826-7-8, comprehending its resources, productions, improvements, and capabilities, and including sketches of the state of society, advice to emigrants, &c., London: H. Colburn.

Le document:

  • MacTaggart, John. (1829). Three years in Canada: an account of the actual state of the country in 1826-7-8, comprehending its resources, productions, improvements, and capabilities, and including sketches of the state of society, advice to emigrants, &c., London: H. Colburn. Source: http://www.canadiana.org/view/36878/0003.
  • MacTaggart fait-il un témoignage de la vie à Bytown durant la construction du canal Rideau?
  • Qui était-il et de quelle façon sa position peut-elle influencer son point de vue? Qui était Van Cortlandt et de quelle façon son statut peut-il influencer sa perspective?
    • MacTaggart était un ingénieur civil originaire d’Écosse. Son point de vue sur les autres cultures était sans doute influencé par sa propre origine culturelle, et son idéologie, sur sa formation d’ingénieur et sur l’expérience qu’il a vécue comme immigrant. Son témoignage est aussi celui d’un homme, et il précède de quelques années celui de Van Cortlandt.
    • Van Cortlandt était l’épouse d’un médecin très connu; on peut s’attendre à ce que sa perspective de la vie soit celle d’une personne assez fortunée et privilégiée. Il est probable que son point de vue de femme diffère de celui de MacTaggart quant aux expériences vécues, aux sujets abordés et à la façon de dire les choses. Son récit est plus tardif que celui de MacTaggart et il fournit moins d’information sur la vie des immigrants aux débuts de Bytown, mais il brosse un tableau plus détaillé d’Ottawa à une phase plus avancée de son développement.

Télécharger (.pdf 346 KB)