Introduction

Le canal Rideau est surtout vu comme un symbole canadien et un lieu paisible propice aux loisirs, mais à la base, il s’agissait d’un ouvrage à vocation défensive que l’armée britannique a commencé à construire au printemps 1827. Colonie britannique jusqu’en 1867, le Canada fut à un moment jugé vulnérable à une attaque étrangère, surtout venant des États-Unis, qui avaient déjà tenté d’occuper le Haut et le Bas-Canada durant la guerre de 1812. Afin de défendre le dernier de ses bastions en Amérique du Nord, l’armée britannique estima nécessaire de construire un canal pour se doter d’un moyen sûr et efficace de transporter des soldats et du matériel en cas de guerre. Mais les embûches à la réalisation d’un projet aussi ambitieux ne tardèrent pas à apparaître. Les désaccords persistants entre les commandements britannique et canadien de l’armée britannique ainsi que les problèmes de communication (l’acheminement du courrier outremer pouvait prendre jusqu‘à neuf semaines) engendraient de coûteux retards et compromettaient l’avancement des travaux depuis le jour même du début du chantier. En dépit de ces éternels problèmes, le canal finira par ouvrir comme prévu au printemps 1832, sans toutefois respecter le budget établi.

La défense des Canadas»