Le choix de la vallée d’accès

La première grande décision du lieutenant-colonel By à son arrivée au Canada fut de rejeter les deux emplacements proposés pour l’entrée nord du canal, qui se trouvaient l’un à proximité du débarcadère de Richmond, et l’autre, près des chutes Rideau. By choisit à la place une vallée naturelle en bordure de la rivière des Outaouais, entre les deux sites proposés, et connue à l‘époque sous le nom de Sleigh ou Rafting Bay. Renommé « vallée d’accès », ce site flanqué de falaises de 25 mètres (80 pieds) fut choisi surtout en raison de ses caractéristiques topographiques, car il nécessiterait moins de travaux d’excavation que les deux autres avant que la construction des écluses puisse commencer.

Points d'intérêt

Tableau représentant les chutes de la rivière RideauEnlarge

[Source: Archives publiques de l’Ontario, C 1-0-0-0-2. Fonds Thomas Burrowes. Eastern and Great Fall of the Rideau River [1830].]

Les chutes de la rivière Rideau

Sur le tracé original du canal Rideau proposé par l’arpenteur Samuel Clowes, l’entrée nord du canal était située quelques centaines de mètres en aval des grandes chutes Rideau. Malgré la grande beauté des chutes, le lieutenant-colonel John By rejeta ce site en partie parce qu’il aurait fallu construire un nombre ahurissant de treize écluses pour franchir la dénivellation, soit cinq de plus qu’il en fallait à la vallée d’accès.

X
Tableau représentant les huit premières écluses du canal Rideau, vues de la rive québécoise de la rivière des OutaouaisEnlarge

[Source: First eight locks of the Rideau Canal, from Quebec side of the Ottawa River [1834]. Fonds Thomas Burrowes. Archives publiques de l’Ontario, C 1-0-0-0-13.]

Les huit écluses et la vallée d’accès

En choisissant la vallée d’accès, le lieutenant-colonel John By épargna à ses travailleurs de nombreux kilomètres de travaux d’excavation laborieux et souvent dangereux. La vallée d’accès offrait déjà un bon point d’entrée avec son ravin naturel et ses abruptes falaises de 25 mètres (80 pieds) de part et d’autre. Elle constituait en outre l’option la plus sécuritaire et la plus économique, en plus d’offrir le décor grandiose que By souhaitait pour l’entrée du canal.

X

Télécharger Flash Player
Ce vidéo requis Javascript et le plugin Adobe Flash Player. Le plugin et disponible à http://get.adobe.com/flashplayer/

[Source: ‘Artiste inconnu,“Sketch of Bytown and of the Rideau Canal from the Hogs Back to the Ottawa River”, The National Archives of the UK, MPH 1/ 918 / 19.; “Emplacements proposés pour l’entrée nord du canal” [Animation]. Dr. Stephen Fai. Carleton Immersive Media Studio. 2012.]

Durée: 29 secondes
Télécharger "Emplacements proposés pour l’entrée nord du canal" (.mp4 17 Mo) Voir la transcription de cette vidéo.

Emplacements proposés pour l’entrée nord du canal

La vidéo ci-dessus commence par montrer les sites proposés pour l’entrée nord du canal Rideau à partir de la rivière des Outaouais. Le premier est le débarcadère de Richmond, situé à l’extrémité ouest de Bytown, près de la chute des Chaudières, et le second est celui des chutes Rideau, à quelques kilomètres au nord-est. Les deux sites furent examinés selon les recommandations issues de levés antérieurs. Entre les deux se trouve la vallée d’accès, que le lieutenant-colonel John By choisira comme entrée officielle en 1826.

X
La planification du canal» L’arpentage«